L’ANCRAGE A LA TERRE

Mis à jour : 18 oct. 2018

De quoi parlons-nous lorsque nous évoquons notre ancrage ? Faisons une similitude entre un homme et un arbre.

Un arbre possède des racines, un tronc, des branches et des feuilles. Il est nourrit par ses racines (eau et nutriments de la Terre) pour pouvoir grandir et s’élancer vers le ciel. Il récupère également de l’énergie du Soleil et fait des échanges gazeux avec l’air par ses feuilles. Plus un arbre est haut et fort, plus ses racines sont profondes.

C’est exactement pareil pour l’homme. Il reçoit l’énergie divine et cosmique du ciel et par ses pieds, qui possèdent des racines invisibles qui s’enfouissent dans le sol, il reçoit l’énergie de la Terre. Comme un arbre, plus l’homme « s’élève », plus il a besoin d’avoir des racines profondes et donc d’un très solide ancrage.

Un Arbre se nourrit de la Terre et du ciel

L'homme puise sa force de la Terre et du Ciel

Quels sont les symptômes que nous ressentons quand nous avons un mauvais ancrage ?

Dans notre société, il est rare de rencontrer des personnes bien ancrées. Qui n’a pas entendu des expressions telles que « je marche à côté de mes pompes », « je me sens à l’ouest », « j’ai l’impression de flotter »…etc. Toutes ses expressions et bien d’autre nous disent juste que nous sommes moins ancré à la Terre, à la matière. Cela arrive souvent aux personnes qui sont constamment dans leur tête, dans leur mental.


Voici une liste non exhaustive les symptômes d’un mauvais ancrage :


. Se sentir « dans la Lune », avoir du mal à se concentrer, à être organisé.


· Être trop « mental » : cogiter en permanence, couper les cheveux en quatre, trouver         des problèmes là où il n’y en a pas.


· Ressentir un manque de sécurité : avoir peur en permanence et de tout : des autres,        des situations, de l’avenir, de vous-même…etc.


· Ressentir beaucoup d’angoisse et de peur, pour tout et pour rien.


· Se sentir très fatigué.


· Avoir une relation difficile avec tout ce qui est en lien avec la matière : difficulté à             mettre des projets en place, procrastiner, soucis avec l’argent, la réussite…etc.


· Manquer de confiance en soi, ne pas savoir se faire respecter, avoir du mal à dire «          non ».


· Se sentir coupé de son corps. Savoir « mentalement » que l’on est dans un corps,              mais ne pas ressentir, parfois même, les douleurs physiques.


· Ressentir des douleurs ou autres problèmes avec le bas de son corps (jambes, bas du     dos, etc..), avoir les pieds froids en permanence.


· Avoir des vertiges, des maux de tête.


· Ne pas être à l’aise avec la sexualité.


. Refuser d’être incarné ou se sentir en décalage avec l’incarnation et la matière.


Vous voyez l’intérêt d’être bien ancré ?


Pourquoi notre ancrage n’est-elle pas stable dans le temps ?


Le manque de stabilité est lié à ce que nous vivons, aux situations, aux évènements de notre vie qui viennent nous bousculer dans nos énergies et dans nos émotions.

Une remarque blessante qui nous touche et nous fait perdre confiance en nous peut être également un facteur qui favorise un mauvais ancrage.


Pourquoi devons nous être bien ancré ?


Nous devons être bien ancré, déjà pour se sentir bien dans notre peau, pour être présent, pour être nourrit de l’intérieur (la Terre) et de l’extérieur (le Ciel). Nous aurons plus confiance en la vie, nous serons plus à l’aise avec la matière (Argent…etc.), nous serons plus en lien avec la réussite, nous amènerons nos projets jusqu’au bout. Nous pourrons lâcher prise plus facilement, nous aurons l’esprit clair, nous serons plus positif.

Faire attention à son ancrage est un gage de bien-être global (dans notre corps et dans notre vie).


Comment bien s’ancrer ?


Nous pouvons nous ancrer en toute autonomie grâce à des techniques simples telles que :

· Être en contact le plus possible avec la nature, marcher pied nu dans l’herbe, s’asseoir contre un arbre et/ou l’enlacer,


· Faire du sport (pour « être dans son corps »),


· Jardiner,


· Porter du rouge car cette couleur est celle de notre chakra racine,


· Faire des visualisations (imaginer des racines qui partent de nos pieds et vont s’attacher au centre de la Terre par exemple)


Mais parfois, il est également nécessaire de contacter un thérapeute énergéticien. Il vous aidera à voir pourquoi vous vous « désancrez ». Il y a dans les soins esséniens des soins pour l’ancrage de la personne et pour pouvoir le stabiliser dans le temps ainsi que des soins qui permettent de travailler sur « le pourquoi » vous avez un mauvais ancrage.

N’hésitez pas à me contacter sur ce sujet si vous voulez plus d’ancrage dans votre vie.


Etre présent et s'ouvrir à la vie

Portez-vous bien.

Fabienne

16 vues